Sérigraphie - Silkscreen / 2020

la peur des jeux de lumiere

Myriam Mechita /

250 €

L’or perlé de tes doigts

Tout a commencé par une reine pendue par les pieds et la série s’est déployée en deux univers presque symétriques.

L’un vertical et l’autre horizontal. L’un lumineux et l’autre sombre. Les femmes se couvrant d’hématomes de couleurs rêvant a des jours moins obscures.

Et les portraits et fragments de corps en miroir avec des cosmogonies et des éclats d’eau d’une piscine.

Des lumières insaisissables. Ces sérigraphies parlent de l’attente et de la langueur de cette attente.

Comme si le chemin pour se rêver pouvait être en équilibre entre les éclats éparpillés et les couloirs sombres.