Sérigraphie - Silkscreen / 2020

je suis le phenix, encore et encore

Myriam Mechita /

250 €

L’or perlé de tes doigts

Tout a commencé par une reine pendue par les pieds et la série s’est déployée en deux univers presque symétriques.

L’un vertical et l’autre horizontal. L’un lumineux et l’autre sombre. Les femmes se couvrant d’hématomes de couleurs rêvant à des jours moins obscures.

Et les portraits et fragments de corps en miroir avec des cosmogonies et des éclats d’eau d’une piscine.

Des lumières insaisissables. Ces sérigraphies parlent de l’attente et de la langueur de cette attente.

Comme si le chemin pour se rêver pouvait être en équilibre entre les éclats éparpillés et les couloirs sombres.


Your fingers beaded with gold

It all started with a queen hanging by the feet, and the series unfolded into two almost symmetrical universes.

One vertical and one horizontal. One bright and one dark. Women are covering themselves with coloured bruises and are dreaming of brighter days.

Portraits and fragments of mirrored bodies with cosmogonies and splashes of water from a pool.

Elusive lights. These silkscreens tell about the wait and the languor side of the wait.

As if the path to dreaming could be in balance between scattered splinters and dark corridors.