Livre - Book / 2020

Vigilancia

Eliott Waldis

25 €

Les casetas de control ou casetas de vigilancia appartiennent à une pratique de contrôle des personnes dans l’espace urbain, exercée à la fois par les autorités publiques et privées. Parfois prolongées par des grilles ou des barrières, elles régulent la libre circulation des individus et assument un rôle de filtre sécuritaire. À Mexico, nombreuses d’entre elles ont été installées dans des quartiers résidentiels, et sont venues s’ajouter à celles, plus anciennes, qui ponctuaient déjà l’espace urbain.
Un grand récit esthétique relie la répétition et la variation d’objets types à la série photographique qui les répertorie et les documente. Il pourrait s’appliquer à Vigilancia, titre qui désigne une modalité de la surveillance dont la qualité première, la permanence, se réplique dans l’architecture fonctionnelle et systématique des lieux depuis lesquels elle s’exerce. Mais la perspective retenue par Eliott Waldis, en faisant le choix de l’appariement pour soumettre ses photographies au regard, expose plus qu’elle ne présente la permanence de ces objets, en soulignant comment leur fonctionnalisme architectural se rejoue dans un ordre de signes. Cette exposition souligne alors une autre dimension de leur permanence, que l’on pourrait qualifier de structurelle : les casetas fonctionnent comme des signaux de la surveillance, immédiatement repérables, qui nous contrôlent par leur simple présence.
Christophe Kihm


Casetas de control or casetas de vigilancia belong to a practice of controlling people in urban areas, exercised by both public and private authorities. Sometimes extended by grids or barriers, these stations regulate the free movement of individuals and assume a role of security filter. In Mexico City, many of these Casetas were installed in residential areas, and were added to those, older, which already punctuated the urban space.A great aesthetic narrative links the repetition and variation of type objects to the photographic series which lists and documents them. It could apply to Vigilancia, as far as this title designates a surveillance modality whose primary quality, permanence, is replicated in the functional and systematic architecture of the places from which it is exercised. But the perspective chosen by Eliott Waldis, in making the choice of matching to submit his photographs to the gaze, exhibits more than presents the permanence of these objects, by emphasizing how their architectural functionalism is replayed in an order of signs. This exhibition then highlights another dimension of their permanence, which we could describe as structural: Casetas operate as surveillance signals, immediately identifiable, which control us by their only presence.

15 x 18,5 cm / 84 pages / 300 ex.
Couverture : offset
ISBN 978-2-37751-046-7

Co-producteurs : HEAD - Genève

Impression couverture : deux passages blanc sur papier sirio Blu 210gr avec pelliculage toilé.

Intérieur : quadrichromie sur munken lynx 120g


Liens vidéos :
Voir la vidéo