Livre - Book / 2015

La rouge

Thu Van Tran


épuisé • sold out

Pensée comme un voyage au coeur de l’oeuvre de Thu Van Tran, LA ROUGE explore le travail de l’artiste en prenant comme point de départ l’exposition Cao su pleure et les réflexions critiques et esthétiques qu’elle soulève.
Cao su, « arbre qui pleure » en brésilien, désigne le bois d’hévéa dont est extrait le latex. Originaire du Brésil et importé par les colons en Asie du Sud et en Afrique, l’hévéa peut être appréhendé comme une métaphore des transplantations culturelles et sociales au sein d’espaces coloniaux et postcoloniaux.
Ces déplacements sont le fil rouge de l’ouvrage et transparaissent dans un entretien inédit de l’artiste et les nombreuses photographies issues de ses voyages récents au Vietnam et en Amazonie réalisés dans le cadre de ses recherches.
À travers leurs textes, Eva Barois de Caevel, Amanda de la Garza, Elvan Zabunyan et les étudiant-e-s du Master Métiers et arts de l'exposition (Université Rennes 2) dessinent une cartographie singulière de la pratique de Thu Van Tran.

LA ROUGE est une référence à la plantation Phu Riêng, dite « La Rouge », tant pour la révolte des saigneurs d’hévéa qui y a vu le jour en 1930, que pour la couleur de sa terre, teinte qui domine également les paysages de la plantation brésilienne de Fordlandia.


LA ROUGE –conceived as a journey at the heart of the work of Thu Van Tran­– draws on the work of this artist, basing it on the exhibition Cao su pleure and its critic and aesthetic reflections it raises.“Cao su” meaning “under the crying tree” in Brazilian refers to rubberwood from which latex is extracted. This Brazilian species ­exported to southern Asia and Africa by settlers can be seen as a metaphor of the social and cultural transplantations within colonial and post­colonial areas.These transfers are the common theme of the work and appear through an original interview with the artist and through his numerous photographs taken during his recent travels to Vietnam and Amazonia for his researches.Through the texts, Eva Barois de Caevel, Amanda de la Garza, Elvan Zabunyan and the students of the Master Métiers et arts de l'exposition (Rennes 2 University) draw a particular cartography of Thu Van Tran's style.

LA ROUGE is a reference to the Phu Riêng plantation, aka “LA ROUGE”, both because of the rebellion of the rubber tappers that took place in 1930, and because of the colour of the land which dominates the landscapes of the Brazilian Forlandia Plantation.

14,8 x 21 cm / 116 pages / 180 ex.
Français / french
Couverture : Embossage
Pages intérieures : numérique noir et couleur
ISBN 978-2-917427-86-6