30.09.16 — 10.12.16 - Rennes - France

Eva Barto, L'abandon au profit

Exposition

Eva Barto fait une analogie entre l’art et le trafic, au sens d’une circulation, souterraine et parallèle au monde de la marchandise, d’objets auxquels une communauté spécifique prête une certaine valeur, invisible à d’autres. De la même manière qu’un trafiquant déploie des trésors d’inventivité pour dissimuler ce qu’il achemine, Eva Barto contrarie les horizons d’attentes qui peuvent trop facilement s’instaurer entre les différentes instances de la relation artistique : auteur, objet, spectateur.
Elle dissimule ou travestit les identités, complexifie les modes d’accès aux objets, dévalue ces derniers et rend leur présence incertaine. Une attitude inquiète qui l’amène à interroger les paramètres de production et de réception de l’art, dont ses contextes économiques, sa production de valeur, le statut et le rôle attribués à l’artiste.
Pour la biennale, Eva Barto produit une publication sous l’intitulé de la maison d’édition qu’elle a créée, Buttonwood Press, du nom de la communauté qui, à la fin du XVIIIe siècle, a fondé les prémisses du système boursier à New York. Cette maison d’édition est destinée à produire des ouvrages reflétant de diverses manières les contextes économiques qui ont permis leur existence, et les transformant en narration, où les frontières entre la réalité et un certain niveau de fiction sont brouillées.
Elle utilise notamment les techniques du collage, du montage et du caviardage, pour reconstruire, à partir de documents, le contexte dans lequel elle évolue, et définir ses propres paramètres de lisibilité. Derrière ce geste, il s’agit de témoigner d’une réalité, en exacerbant sa complexité.
Le livre qu’elle produit fait ainsi l’objet d’une sorte de vandalisation délibérée : déchiré en plusieurs fragments, il est diffusé au public gratuitement dans plusieurs lieux d’exposition de la biennale, par l’intermédiaire des médiateurs. C’est donc à la frustration d’une lecture nécessairement parcellaire que le public est convié.
Publication réalisée en co-production avec Lendroit éditions, qui présente une installation du projet par l’artiste.

Organisation :

Réalisé avec le soutien d'Art Norac dans le cadre des Ateliers de Rennes - Biennale d'art contemporain.