04.06.15 - Rennes - France

CET ENDROIT OÙ…

Publication du collège Jean Moulin - St jacques de la lande

Présentation de l'ouvrage en présence des élèves le mercredi 24 juin à 10h

Un projet éditorial accompagné par Lendroit éditions et Richard Louvet

 

Le collège, vu par des collégiens.

Cet endroit où…vivre ensemble, en harmonie ou malgré soi. Apprendre la vie collective, se heurter parfois à l’autre, se sentir incompris.

Cet endroit où la contrainte est souvent la règle, où le quotidien est rythmé par une découpe du temps, une répétition des déplacements, des codifications.

Impression parfois exprimée par les collégiens de fatigue, d’ennui, de routine. Les générations d’adolescents se succèdent, vivant cet endroit fortement connoté qu’est le collège, associé aux apprentissages, mais aussi à un territoire obligatoire, dans lequel se trouvent des endroits de regroupement, de passage, d’interdits.

Et si le collège devenait un territoire de poésie, d’invention, de jeu ?

Les élèves de quatrième du collège Jean Moulin se sont engagés dans un projet ayant pour objet : le collège.

Six lieux avaient été sélectionnés au préalable ; il fallait ensuite en choisir un et se lancer dans la conception d’une œuvre révélant  l’identité du lieu choisi, envisagé comme un territoire.

Travail in situ, œuvre en deux dimensions ou en volume ? Le processus de création a été amorcé par des associations d’idées, des mots.

Territoire intime, territoire social ?

Les élèves avaient la possibilité de travailler seuls ou en équipe, ce qui amène une première réflexion : « où est ce que je me situe dans la collectivité ? »

Dès l’amorce de ce premier choix, devait s’imposer un regard respectueux sur cette première initiative, qui devait avoir du sens, interrogeant le rapport à l’autre et à soi-même.

Deuxième réflexion : "Quelle est l’identité de mon territoire ?»

Parfois, l’inspiration est venue d’une rencontre entre une œuvre d’artiste et les caractéristiques de l’espace envisagé, amenant une recherche à la fois sensible et poétique.

L’inspiration est  parfois venue  tout simplement du vécu réel des élèves dans l’endroit donné qui allait être théâtralisé, travesti par le processus de création.

Le passage du banal à l’extraordinaire s’est effectué  par des opérations plastiques qui ont modifié notre regard sur un lieu pour que nous le reconnaissions comme un territoire singulier, avec ses limites (hermétiques ou perméables), son accessibilité ou son isolement.

Le processus a également engagé une posture des élèves vis-à-vis de leur territoire ; chacun s’est donné un rôle, une identité fictive.

« Constituer son territoire, c’est presque la naissance de l’Art »

G. Deleuze, Abécédaire.

 

Ce projet a été nourri par une rencontre forte, celle de Pierre De Vallombreuse, un photographe qui s’intéresse à la relation intime qui lie l’Homme à son environnement, menant une réflexion sr ce qu’il nomme l’humanité durable.

A Lendroit éditions, les élèves ont rencontré de professionnels  passionnés qui ont jeté un regard bienveillant et intéressé sur leurs créations, aussi modestes soient elles, et les ont mises en lumière dans ce livre d’artiste.

Nous n’avons plus qu’à vous souhaiter un bon voyage au collège Jean Moulin, à St Jacques De La Landes.

 

Pascale Roblin, enseignante d'arts plastiques

 

Organisation :

Lendroit éditions